Webinars

Le bien-être des salariés, le rôle clé de l’entreprise

0

Votre média web des élus du CSE vous propose un nouveau webinar en compagnie d’experts reconnus !

Au programme de ce webinar unique, découvrez le fonctionnement d’une grande entreprise et comment le CSE et ses membres agissent au quotidien pour développer le bien-être et la qualité de vie des salariés. 

Nous accueillons pour ce faire, Michael Chauvin, secrétaire de la commission ASC du CSE d’Airbus Protect.

Au cours de ce live, nous abordons trois grandes parties :

  • De l’origine aux évolutions de la QVT
  • Le rôle et les actions du CSE d’Airbus Protect
  • L’accompagnement d’une plateforme d’avantages salariés

Retrouvez ci-dessous l’ensemble des questions auxquelles Michael et Bertrand ont pu répondre durant le live :

Comment au sein d’une structure telle qu’Airbus Protect on se rend compte de l’importance de la QVCT ?

Le bien-être salarié a toujours été une valeur importante au sein de la société Airbus Protect (anciennement Apsys). De plus, la crise de la Covid a redirigé les attentes et les besoins des collaborateurs tout en voyant apparaître une forte tension sur le marché du travail avec une crise de profil. Face à cela, les éléments de la Qualité de Vie au Travail sont devenus des éléments essentiels pour attirer et fidéliser les collaborateurs.

En évoquant cette tension sur le marché de l’emploi, quelles sont les revendications des candidats durant les entretiens ?  

Il y a tout d’abord un aspect générationnel avec une envie de séparer le professionnel du personnel, l’accent est mis en premier sur les conditions de travail avec par exemple les horaires, le télétravail, la localisation des bureaux, l’accès, la restauration, les salles de pauses etc. Le salaire passe ainsi plutôt en deuxième position.

Comment sont remontées les besoins, envies et sollicitations des collaborateurs de l’entreprise?

Le premier levier est la proximité et la discussion, les 14 élus sont répartis sur la totalité des sites de l’entreprise. Les accords du groupe Airbus permettent également de nommer des Représentants de Vie Social (RVS) qui se déplacent dans les équipes et font remonter les besoins terrains. Depuis la Covid a été mis en place un site de communication en interne avec des formulaires de contact, des listes de diffusion avec les membres du CSE identifié, une adresse générique ainsi que l’ensemble des outils de communication du groupe. Il est devenu très facile de joindre n’importe qui en France.

Les Représentants de la Vie Social (RVS) sont-ils également membres du CSE ?

Ils ne sont pas élus mais sont nommés par le CSE et deviennent de facto des salariés protégés au même titre que les élus et leurs missions est de remonter tous les besoins et problématiques des collaborateurs. Certaines de leurs missions ont pu concerner des problèmes de chauffage dans les locaux ou des soupçons de harcèlement et d’agissements sexistes dans les équipes. Ces nominations permettent de réagir rapidement. 

Qui prend ensuite les décisions pour amener des actions correctives ?

Si cela touche le domaine de la santé, sécurité et des conditions de travail, c’est directement la commission CSSCT en collaboration avec la direction qui peut se réunir de manière exceptionnelle et de façon très rapide. Sur les autres sujets, les décisions sont prises de façon collégiale avec des secrétaires de commission à même de pouvoir ces sujets. Tout est ensuite cascadé avec l’ensemble des élus, la ligne managériale et les ressources humaines..  

En passant de 300 collaborateurs à plus de 1000 en plus de 3 ans, qu’est-ce que cela a changé d’un point de vue communication et proximité ?

La communication et la proximité n’ont pas été impactées puisque nous avons davantage de moyens informatiques qui permettent de faciliter les échanges. La crise de la Covid avec le télétravail a également permis de fournir à l’ensemble des collaborateurs un téléphone professionnel (de l’apprenti à la Direction Générale).  

Quelles sont les formations dont bénéficient les managers concernant la sensibilisation à ces aspects de la QVCT ?

Il existe de nombreuses formations des managers sur cette sensibilisation des aspects de la QVCT mais aussi des formations sur la prévention des risques musculo-squelettiques, sur les risques psychosociaux, comment les traiter et faire remonter les informations.  

Par rapport au fonctionnement du CSE, quelles sont les fréquences de réunions et qui est concerné ?

Il existe des réunions plénières tous les mois pour les 14 élus accompagnés de la Direction du groupe (président directeur général, direction des ressources humaines et responsable des relations sociales) ainsi que des réunions exceptionnelles pour traiter de cas et d’événements particuliers de la vie de l’entreprise. Enfin, chaque commission va traiter de ses attributions. Par exemple, la commission des œuvres sociales va se réunir une fois par mois pour coordonner les actions et mettre en place le plan d’activité et d’événements.  

Comment est mesurée l’efficacité des actions du CSE et des différentes commissions ?

Grâce au site de communication interne, il est mis en place des sondages pour récolter les avis de l’ensemble des salariés afin de s’assurer de ne pas aller à l’encontre des envies et besoins de chacun. La proximité permet également d’avoir des retours des actions.

Quels sont les objectifs que se fixe le CSE pour les années à venir ?

Être au plus proche de la volonté des salariés et défendre les intérêts individuels et collectifs et garantir davantage d’égalité.

Comment sont organisées les activités sociales et culturelles de l’entreprise ?

On distingue les actions individuelles et les actions collectives avec par exemple le remboursement d’activités sportives, la mise en place d’actions de bien-être, des cours de cuisine à distance ou encore une gestion de billetterie externalisée qui permet de toucher tout le monde de manière équitable. Pour les activités collectives, il est organisé des voyages de groupe, simple et multi-agence, des arbres de Noël, des afterworks qui sont facilités par la plateforme Club Employés.

Quel est l’accompagnement de Club Employés dont bénéficie Airbus Protect ?

La plateforme d’avantages salariés Club Employés permet à Airbus Protect et à ses salariés de commander tout ce qui concerne la billetterie, les parcs de loisirs, les billets de cinéma, les cartes cadeaux, les bons d’achats et l’ensemble des réductions à valoir auprès des commerçants. Ainsi, Club Employés participe à la Qualité de Vie au Travail de manière indirecte en proposant des avantages aux salariés. D’une autre manière, la plateforme propose également au CSE un système de gestion de l’ensemble des oeuvres sociales, des moyens de communication vis-à-vis des salariés, des formations pour les élus (et notamment les formations SSCT), l’assistance juridique du CSE mais aussi l’assistance administrative pour la gestion du CSE avec une plateforme voyage par exemple. Enfin, Club Employés met à disposition une offre de services BtoB comprenant notamment la création de goodies personnalisés mais aussi de l’événementiel avec l’organisation de soirées, week-end et voyages.

La plateforme d’accompagnement Club Employés s’adresse-t-elle uniquement aux grandes entreprises ?

L’offre est modulable de 2 à plusieurs milliers de collaborateurs. L’ensemble des prestations annexes sont également proposées à toutes les entreprises avec notamment un accompagnement dédié et personnalisé au travers de votre account manager. Le but est d’aider les entreprises et de les accompagner sur le fonctionnement du CSE quels que soient vos besoins.

PROPOSÉ PAR

Michael Chauvin

Michael Chauvin
Secrétaire de la commission ASC
@ Aribus Protect

In

Bertrand Beaudoin

Bertrand Beaudoin
Responsable du pôle clientèle
@ Club Employés

In

Aymeric Desreumaux

Aymeric Desreumaux
Animateur
@ La Journée du CSE

In

Login/Sign up